L'emblématique club bruxellois a fait entièrement peau neuve. Il rouvre ses portes ce vendredi soir après deux ans de travaux.

Après deux ans de travaux, le Mirano rouvre enfin ses portes ce week-end. Le vendredi soir, c’est le directeur artistique Nicolas Logelain qui sera aux commandes des soirées « Moskow Diskow » pour une programmation house/électronique. Le samedi, c’est le directeur artistique Yves Ruth qui développera les soirées « More » (hip-hop).

Mais le Mirano aura une double voire triple activité avec une offre clubbing, un département événementiel et un pôle culturel. Deux années de rénovation auront été nécessaires pour rendre à ce lieu son lustre d’antan. Tous les matériaux ont été soigneusement sélectionnés pour conserver l’âme du Mirano et son aspect de cinéma des années 80. Le couloir qui mène au café Mirano est entièrement recouvert d’un carrelage à relief doré. Les balustrades ont été faites sur mesure en ferronnerie noire et or, reprenant le « M » de Mirano.

Grande nouvelle pour les plus inquiets, le Mirano a conservé sa célèbre piste de danse tournante. En outre: un écran LED géant ainsi qu'un système son de dernière génération et une multitude de spots et lyres permettant d’éclairer la piste de danse et la scène. 

© D.R.

© D.R.

© D.R.