Le drame s'est déroulé lors de la nuit de vendredi à samedi. En pleine lockdown party dans un quartier situé près de l'ULB, une jeune étudiante de 20 ans a chuté du cinquième étage d'un bâtiment. Elle célébrait la Saint V avec des amis sur une plateforme en ligne et avec une quinzaine de personnes sur place. Les autorités ont débarqué peu avant une heure du matin à cause de nuisances sonores. Les fêtards ont refusé d'ouvrir la porte aux autorités.

Des renforts de police sont également arrivés sur les lieux et c'est à ce moment-là qu'ils ont constaté qu'une personne était tombée du cinquième étage. Elle a directement été emmenée à l'hôpital. L’étudiante se trouve encore sous respirateur avec de nombreuses fractures et le crâne fracassé par la chute. La police a entendu les fêtards présents pour tenter de comprendre comment leur amie était tombée d'aussi haut. Selon les premières informations, il ne s'agirait pas d'une intervention d'un tiers. 

Ses jours étaient en danger mais son état se serait amélioré assez rapidement. Ce lundi, Sudinfo annonce que la jeune étudiante est sortie de son coma artificiel, où elle était plongée depuis l'accident. L'enquête suit son cours afin de déterminer la cause officielle de la chute.