Bruxelles Maître Alix, experte aux côtés de Sophie Davant dans Affaire conclue, sera à Bruxelles les 12 et 13 décembre pour expertiser vos objets.

S’il y a des objets dont tout le monde sait qu’ils ont de la valeur, comme les tableaux modernes signés de grands noms, bien d’autres trésors peuvent se cacher dans votre maison. Maître Alix, experte dans Affaire conclue, l’émission de Sophie Davant, lève un coin du voile sur les grandes tendances du marché. "Ce qui est nouveau et qui connaît un engouement énorme, c’est l’art asiatique. Les prix ont bondi de 200 % en l’espace de cinq ans. Et on peut trouver des pièces de très grande valeur chez n’importe qui. Ce que nos grands-parents achetaient à l’époque et rapportaient d’Asie est aujourd’hui très recherché par les Chinois qui veulent renvoyer cet art au pays. Un vase, une pièce en jade ou en corail, tout les intéresse. Et on peut avoir d’énormes surprises, on croise des objets allant de 100 à 1 million d’euros. C’est une aubaine pour le marché car cela n’a plus la cote en Europe, mais les Chinois se déplacent pour les acheter dans les salles de ventes. Et quand ils font le déplacement, c’est parce qu’ils ont repéré des pièces qui leur plaisent et ils sont là pour acheter. Ils ne viennent pas pour rien et ils font vraiment flamber les prix, tout comme les Japonais il y a une dizaine d’années avec les vases de Gallé. On a alors atteint des prix surréalistes. Mais il faut en profiter maintenant car, le jour où ils changeront d’avis et se porteront sur du mobilier XVIIIe par exemple, les prix vont revenir à la normale. Tout n’a cependant pas de valeur et il ne faut pas croire qu’on a une pièce de musée chez soi. Ainsi, la porcelaine de Canton n’était destinée qu’à l’export. Ce sont des pièces à touristes qui, elles, n’ont malheureusement pas de valeur. Mais l’expertise ne coûte rien et ne peut réserver que de bonnes surprises."

(...)