« L’objectif était de créer un nouvel uniforme en fusionnant les divers corps de métiers. Pour ce faire, nous avons retravaillé, sous forme de bandes graphiques, les diverses pièces du vestiaire hospitalier récupérées auprès des équipes sur place", expliquent les créateurs bruxellois Ester Manas et Balthazar Delepierre.

La Ville de Bruxelles, en collaboration avec le réseau des hôpitaux publics bruxellois Iris, offriront, ce samedi 5 septembre à 11 heures un nouveau costume au Mannenken Pis en hommage aux soignants.

Le célèbre ketje revêtira un ensemble représentant les métiers hospitaliers dans leur diversité : les infirmièr(e)s, les agents de nettoyage, les aide-soignant(e)s, les médecins, les agents administratifs, les technicien(ne)s et toutes les personnes qui soutiennent l’activité d’un hôpital.

Par ce geste, la Ville entend rendre hommage au personnel des hôpitaux publics du réseau Iris (CHU Saint-Pierre, CHU Brugmann, Institut Jules Bordet, Hôpital des Enfants et Hôpitaux Iris-Sud) particulièrement mobilisé durant cette crise du coronavirus.

« Manneken-Pis, haut symbole pour les Bruxelloises et les Bruxellois, ne comptait encore aucun costume rendant hommage au personnel des hôpitaux publics dans sa garde-robe. C’est maintenant chose faite ! Le dévouement dont le personnel hospitalier de la Ville de Bruxelles fait preuve au quotidien, et en particulier dans le contexte du coronavirus, se devait d’être souligné. Je tiens donc par ce geste à remercier l’ensemble de ces travailleuses et travailleurs de première ligne, dont l’action a été essentielle dans la gestion de cette crise ! », explique Delphine Houba, Échevine de la Culture, du Tourisme et des Grands événements.

Et d'ajouter : « Pour ce 1048ème costume, j’ai décidé de faire appel au duo de créateurs bruxellois Ester Manas et Balthazar Delepierre. Le duo promeut une mode inclusive, écologique et sociale qui prend tout son sens dans notre société actuelle. C’est aussi une occasion supplémentaire de soutenir la création artistique en cette période ».

Ester Manas et Balthazar Delepierre bousculent en effet les codes traditionnels de la mode : vêtements à taille unique adaptables à toutes les morphologies, réduction du gaspillage de tissu, production par des travailleurs bruxellois en insertion socioprofessionnelle, fabrication de lainages à partir de déchets recyclés. Le nouveau costume de Manneken-Pis est d’ailleurs composé de véritables bouts de tissus récupérés sur des uniformes usagés du personnel hospitalier. "C’était très important pour nous de mettre en lumière via ce process leur esprit d’équipe admirable, leur solidarité sans faille et le travail acharné fourni de façon égalitaire par tous ces métiers », précisent les créateurs.
« L'abnégation du personnel hospitalier face au Covid ne fait plus la une des médias comme au printemps dernier. Je suis donc d'autant plus reconnaissant envers la Ville de Bruxelles de rappeler ces moments difficiles et de remercier à sa manière les 10.000 travailleurs des hôpitaux publics bruxellois qui, tous métiers confondus, ont su faire preuve de tant de courage et de professionnalisme au coeur de la crise. Aujourd'hui, Manneken-Pis dans son nouveau costume invite chaque passant à ne pas oublier ceux qui sont allés au front pour vaincre la pandémie et qui font chaque jour notre fierté de service public hospitalier », précise Etienne Wéry, Administrateur-délégué du réseau Iris.
Le mannenken-Pis gardera son uniforme jusque 18 heures ce samedi.