Bruxelles

La section locale du CDH dénonce le manque de visibilité des passages piétons aux abords de la place.

Connue pour ses nombreux bars et son ambiance festive, la place Flagey pourrait pourtant représenter un réel danger pour les piétons qui s’y rendent. En effet, la section locale du CDH dénonce le manque de visibilité des passages piétons aux abords de la place.

"La situation est préoccupante étant donné le nombre élevé d’usagers utilisant les transports en commun à cet endroit. Presque tous les passages pour piétons reliant la place aux rues avoisinantes sont effacés. Questionnées à ce sujet, les autorités communales ont répondu qu’il s’agissait, ici, d’une compétence régionale et qu’ils allaient relayer les doléances de notre parti. Malheureusement, force est de constater que deux mois après ce signalement, aucune démarche n’a été entreprise pour assurer la sécurité des piétons", dénonce le président de la section locale Geoffroy Kensier.

Contacté par nos soins, l’échevin des Travaux publics, Romain De Reusme (PS), confirme qu’il s’agit de voiries régionales avant d’ajouter que le problème a bel et bien été signalé à la Région bruxelloise à plusieurs reprises. "Le 17 mai, et les 26 et 27 juin pour être précis", souligne l’édile. "Nous ne négligeons pas la sécurité routière et la Région doit prendre ses responsabilités. Nous réalisons un suivi assidu pour chaque demande, qu’elle soit citoyenne ou politique. Parfois, le suivi ne peut pas être réalisé aussi rapidement que certains le souhaiteraient car cela dépend, par exemple, des disponibilités de stocks."

Du côté de Bruxelles Mobilité, on indique avoir conscience du problème. "Une équipe passera dans le courant de l’été, et plutôt rapidement. Concernant le rafraîchissement des marquages, nous travaillons par zones. On essaie de concentrer toutes les interventions dans une même zone en même temps et en fonction de leur nécessité", précise la porte-parole de l’organisme régional, Camille Thiry. Selon le cabinet du ministre de la Mobilité Pascal Smet (SPA), ces marquages au sol devraient même être effectués avant les congés du bâtiment, soit avant le 21 juillet.