Bruxelles Une manifestation anti-Kabila que comptaient organiser vendredi après-midi des membres de la diaspora congolaise a été annulée en accord avec les organisateurs et la commune d'Ixelles. Une seconde manifestation anti-Kabila qui devait avoir lieu samedi après-midi a également été interdite, a indiqué vendredi Dorothée Cattrysse, porte-parole du bourgmestre d'Ixelles.

Ces deux annulations surviennent à la suite de nouveaux débordements qui ont éclaté jeudi dans le quartier Matonge à Ixelles. Vers 22h30, on dénombrait une trentaine d'arrestations administratives et huit personnes ont été mises à la disposition du parquet de Bruxelles.

"La commune d'Ixelles ne veut pas donner de cadre d'expression aux casseurs qui s'infiltrent dans les manifestations", a précisé Dorothée Cattrysse.

Selon Delphine Bourgeois, échevin de la Propreté publique à Ixelles, les équipes de propreté ont constaté moins de dégradations et de déchets jonchant le rues jeudi par rapport à mardi soir où s'étaient déjà produites des échauffourées dans le quartier de Matonge.

En vue de l'annonce des résultats des élections congolaises prévue ce vendredi, les équipes de propreté demeurent toutefois vigilantes et prêtes à intervenir.

Huit personnes interpellées à la suite d'échauffourées

Huit personnes dont deux adolescents, ont été mises à la disposition du parquet, à la suite d'échauffourées qui ont eu lieu jeudi dans le quartier Matonge, a indiqué vendredi le porte-parole du parquet de Bruxelles.

Deux mineurs âgés de 17 ans, ont été interpellés vers 17h40 avenue de la Toison d'Or. Le premier a été retrouvé en possession d'une hache de boucher, de deux grosses pierres et de huit pacsons de marijuana; le second avec un spray lacrymogène et une chaîne à gros maillons en métal. Tous deux ont été mis à la disposition du parquet de la jeunesse.

Un homme âgé de 25 ans a par ailleurs été intercepté vers 22h20 rue de la Paix en possession de plusieurs bouteilles remplies d'essence.

Deux hommes âgés de 21 ans dont un faisant partie d'une bande urbaine, ont lancé vers 23h40 des bouteilles en verre en direction de policiers qui patrouillaient rue de Naples.

Enfin, deux personnes majeures ont été interpellées après avoir incendié un véhicule et une autre pour avoir brisé la vitrine d'un fast-food non loin de la Porte de Namur.