La police a par ailleurs sanctionné près de 400 personnes.

La police de la zone Bruxelles-Ixelles a sanctionné environ 400 personnes durant le week-end pour non respect des mesures exceptionnelles visant à contenir la propagation du Covid-19. Certaines participaient à des fêtes entre amis, a indiqué lundi en fin de journée la porte-parole de la zone de police, Ilse Van de keere. Elle a fait état d'une lassitude de la population. La police a reçu différents appels pour tapage nocturne. A leur arrivée sur les différents lieux mentionnés, les agents ont découvert que des personnes avaient organisé des fêtes entre amis. Les policiers ont ainsi mis fin à trois fêtes à Laeken et deux dans le centre de Bruxelles durant le week-end. Les participants ont été verbalisés.

"On a constaté que des gens qui sont questionnés sur leurs motifs de sortie commencent à répondre qu'ils en ont marre et qu'ils veulent sortir même s'ils savent que ce n'est pas encore permis", observe Ilse Van de keere. "Les insultes contre les policiers sont de plus en plus nombreuses", a-t-elle ajouté.

La police de la zone Bruxelles-Nord (Schaerbeek, Saint-Josse-ten-Noode et Evere) a par ailleurs dressé 2.182 procès-verbaux (PV) depuis le mercredi 18 mars, dont 415 la semaine dernière, pour non respect des mesures liées à la pandémie. De plus, 21 PV ont été établis à l'encontre de commerces et cafés qui ne respectaient pas la fermeture ordonnée.