La police estime que le chiffre est faible et n’a relevé aucun incident notoire.

Le Tour de France va quitter la Belgique ce lundi midi après avoir fait vibrer Bruxelles durant deux jours. La troisième manifestation mondiale a été un succès total pour les spectateurs alors que la police avait mis les grands moyens pour assurer une sécurité optimale. Le bilan est plus que satisfaisant, comme nous l’ont confirmé les zones de police bruxelloises.

Aucun incident notoire n’a été relevé au cours du week-end pour les policiers de la capitale. "Cela s’est très très bien passé. Il n’y a pas eu de soucis. Les mesures ont été mises en œuvre comme prévu. C’était un très gros dispositif notamment concernant les barrières Nadar ou les blocs de béton. Les policiers étaient bien présents et motivés dans les missions à exécuter. Malgré le fait que c’était de très longs postes pour eux. On parle de rester debout pendant dix ou douze heures pendant deux jours de suite. Le collège de police et moi-même avons félicité le personnel pour la qualité du travail. On ne peut être que content", explique Michaël Jonniaux, le chef de la zone de police Montgomery (Etterbeek, Woluwe-Saint-Lambert et Woluwe-Saint-Pierre).

Le nombre de dépannages réalisés au cours du week-end a été relativement peu élevé selon les différentes zones. Au total, 244 véhicules ont été enlevés, confirme pour l’ensemble des zones celle de police Bruxelles Capitale-Ixelles qui gérait le Grand Départ du Tour dans sa globalité. 141 véhicules ont été dépannés pour ce samedi contre 103 pour ce dimanche. "Il y a eu 45 dépannages ce samedi pour notre zone Bruxelles Ouest. C’est vraiment rien. Il y a eu de la prévention et on voit qu’elle a fonctionné. C’est un vrai succès", illustre Johan Berckmans, porte-parole de la zone Ouest (Berchem-Sainte-Agathe, Ganshoren, Jette, Koekelberg et Molenbeek). Un avis également partagé par les autres zones. "Le Tour peut revenir quand il veut", indique même en souriant Kathleen Calie, la porte-parole de la zone Midi (Anderlecht, Forest et Saint-Gilles).