Plus de 8000 personnes ont marqué leur intérêt sur Facebook pour une manifestation contre le projet de taxation kilométrique porté par l'exécutif bruxellois.

L'événement est organisé par le parti politique Révolution Bruxelloise. "Nous sommes Bruxellois et nous aimons notre capitale mais nous ne sommes pas des vaches à traire !", peut-on lire dans la description de l'événement.

"Cette manifestation a pour but d'adresser un message au gouvernement bruxellois et plus particulièrement à celles et ceux qui ont adoptés les nouvelles mesures de la taxe kilométrique SmartMove, de la zone 30 généralisée et du péage urbain. Ceci est notre première manifestation publique au nom de la RB (Révolution Bruxelloise) et nous voulons faire entendre notre voix et celles des Bruxellois à ce titre."

Covid oblige, les organisateurs précisent que maximum 100 personnes pourront assister à la manifestation. "Nous ne tolèrerons aucun débordement, ni aucune émeute suite à cela. Nous devons nous unir, dans le calme, face à ces politiques totalement déconnectés du monde réel. 100 personnes maximul sur place ! Port du masque obligatoire ! Il y aura du gel hydroalcoolique pour tous les participants sur place."

En revanche, la police n'a accordé aucune autorisation pour cet événement. "Nous nous sommes entretenus avec les organisateurs mais il n'y avait pas assez de garanties que la manifestation pouvait être encadrée par un service d'ordre interne, et ils ignorent l'ampleur de cette manifestation", explique Olivier Slosse, porte-parole de la zone Bruxelles Capitale Ixelles.

"Les policiers seront toutefois présents pour encadrer les manifestants et on veillera à ce que les mesures Covid soient respectées", conclut-il.