Le PTB déplore "une situation antidémocratique."

Alors que la campagne bat son plein dans les 19 communes bruxelloises, il nous revient qu'une partie des panneaux électoraux sont toujours sans affiche à Anderlecht. C'est le cas notamment pour ceux installés sur le square Albert et à Clémenceau. Une situation qui lèse les plus petits partis qui souhaitent s'octroyer une visibilité en vue du scrutin du 14 octobre, comme le déplore Giovanni Bordonaro, tête de liste PTB. Selon lui, la raison s'explique par le fait que "les travailleurs chargés de coller les affiches sont partis à la retraite et n'ont pas été remplacés."


Contactée, la commune confirme que cinq sites d'affichages, situés à Cureghem, n'ont pas encore été faits, mais que cela sera le cas pour ce lundi. "Nous avons commencé l'affichage lundi dernier, le mardi se tenait le marché annuel et l'administration est fermée ce jour là, et entre temps l'équipe a été renforcée pour atteindre trois personnes. Les affichages se termineront donc ce lundi", a commenté la porte-parole de la commune.