Le nombre de naissances par année ne cesse d’augmenter en Région bruxelloise, selon les derniers bulletins statistiques de naissance de l’Observatoire de la santé et du social de Bruxelles-Capitale. Pas moins de 19.355 enfants ont vu le jour en 2012, contre 19.111, l’année précédente.

"Bruxelles est la seule région où les naissances augmentent. Cela s’explique par la structure de la population, qui est plus jeune qu’en Flandre ou en Wallonie. Dans toutes les communes, la population a aussi augmenté de manière plus ou moins variable", commente le docteur Hercot, médecin de santé publique.

Sans surprise, le nombre de naissance est très élevé dans les communes pauvres. Schaerbeek et Anderlecht comptabilisent, chacune, plus de 2.000 naissances en 2012. "Ce sont des communes où beaucoup de jeunes s’installent car les loyers sont peu chers. Ces jeunes sont souvent en âge d’avoir des enfants. En général, ils déménagent vers d’autres communes plus tard, lorsqu’ils ont plus de moyens", analyse le professionnel de santé.

Cette hausse des naissances est-elle synonyme de pression démographique accrue dans les prochaines années ? "Pas forcément", répond le Docteur Hercot. "La vitesse de la croissance a tendance à ralentir. Il faudrait aussi prendre en compte l’immigration des gens avec enfants pour déterminer l’évolution de la pression démographique. Sur ces données, nous avons très peu de vision."