Dix-neufs rues scolaires ont été activées lundi en Région bruxelloise à l'occasion de la rentrée, ressort-il de chiffres obtenus par l'Agence Belga auprès de Bruxelles Mobilité. Une grande partie de ces rues sont encore en phase de test. Une rue scolaire est une rue où se situe une entrée d'école et dont les accès sont temporairement interdits au trafic motorisé chaque jour à l'heure de début et de fin des cours. Seuls les usagers faibles peuvent y circuler à ces périodes. Les habitants peuvent en sortir en voiture mais à vitesse réduite. Le but est d'améliorer la sécurité aux abords des écoles, la qualité de l'air et de rendre les contacts plus conviviaux.

Six de ces 19 rues scolaires ont déjà un caractère définitif: quatre sont situées sur le territoire de Schaerbeek, une à Bruxelles-ville et et une à Saint-Josse. Treize rues sont en phase de test, passage obligé avant d'envisager de pérenniser la chose.

Dans les prochains mois, des configurations de test seront encore lancées dans cinq autres rues. Douze des 19 communes de la Région possèderont alors au moins une rue scolaire.

Dans la plupart des cas, il s'agit d'une initiative communale. Les communes peuvent aussi solliciter un subside de la Région pour des aménagements de sécurité.