"Une manière ludique d'augmenter le nombre d'arceaux vélos tout en sensibilisant à l'espace énorme que prend la voiture dans l'espace public", s'enthousiasme Catherine Morenville, échevine de la Mobilité.

Deux voitures-arceaux vélos ont fait leur apparition dans l'espace public saint-gillois (Place Bethléem en face de l'école des 4 Saisons et avenue Demeur). Elles ont été réalisées par l'entreprise bruxelloise d'économie sociale Recycl'art et financées par le fonds Bikes in Brussels de la Fondation Roi Baudouin.

"Une manière ludique d'augmenter le nombre d'arceaux vélos tout en sensibilisant à l'espace énorme que prend la voiture dans l'espace public et en travaillant avec une entreprise d'économie sociale bruxelloise", s'enthousiasme Catherine Morenville, échevine de la Mobilité.

Une bourse aux vélos pour permettre aux Saint-Gillois de s'équiper à petits prix

Par ailleurs, afin de permettre à tous de se (re)mettre en selle à petit prix, la commune de Saint-Gilles organise une bourse aux vélos en collaboration avec Cyclo et Provélo. Vous avez un vélo en bon état qui traîne à la cave et dont vous ne vous servez plus? Vendez-le (dépôt le samedi 13 et mercredi 17.06 au Tri postal avenue Fonsny). Vous cherchez un vélo pour vous ou votre enfant ? Venez-faire un tour au Tri postal le samedi 20 juin.

Depuis le confinement, beaucoup de gens se sont tournés vers le vélo comme mode de déplacement favori. Afin de donner un coup de pouce aux habitants, nous organisons des formations à la pratique du vélo durant tout le mois de juin, entre autres pour des adultes qui n'ont jamais appris à rouler ou pour des parents désireux d'apprendre à se sentir en sécurité dans le trafic avec leurs enfants. Mais nous sommes conscients que tout le monde n'a pas un vélo. En outre, beaucoup de magasins de vélos sont en rupture de stock et ne savent plus suivre la demande. C'est la raison pour laquelle le service du développement durable organise une bourse au vélos d'occasion au tri postal, en partenariat avec Cyclo et Pro vélo. Cela permet de donner une 2e vie à des vélos peu utilisés et d'offrir l'occasion aux Saint-Gillois d'en acquérir à prix réduit", conclut Jos Raymenants, échevin du Développement durable.