Bruxelles L’église du "Vismet" sera de nouveau accessible pendant au moins un an.

Comme "La Libre" l’avait déjà annoncé en primeur, l’église Sainte-Catherine sise au "Vismet" au cœur de la capitale va donc rouvrir ses portes. Mais ce sera à titre expérimental pour un an. Comme prévu, ce sont les frais émoulus ordonnés prêtres de la Fraternité des Saints Apôtres chers à Mgr André-Joseph Léonard qui y assumeront le quotidien du culte mais qui y seront également chargés d’accueillir les touristes et toute personne désirant prendre un moment de calme spirituel loin des bruits de la ville…

En fait, comme l’archevêque nous l’avait aussi annoncé dans nos éditions du 22 août, ces jeunes prêtres ont déjà eu l’occasion d’y officier le week-end dernier. Mais la véritable réouverture est programmée pour le 20 septembre prochain.

Une fronde face à deux hiérarchies

Pour rappel, l’église de la place Sainte-Catherine avait fermé ses portes voici deux ans et demi. Une décision qui n’avait cependant pas été acceptée par une frange des catholiques bruxellois qui ont, pendant des semaines voire des mois, remué ciel et terre pour que la Ville ne passe pas à l’acte d’une désacralisation pure et simple en vue de l’affecter à des occupations plus laïques. comme l’implantation d’un marché de fruits et de produits frais. Il faut dire que la hiérarchie ecclésiale n’était pas très chaude non plus pour la maintenir en tant que telle.

Finalement à l’initiative de la Ville de Bruxelles qui est propriétaire des bâtiments et en accord avec le vicariat de Bruxelles, un appel à projet avait été lancé dans le cadre d’une utilisation partagée de l’édifice religieux.

Cette formule a fini par rassurer les irréductibles défenseurs de l’église qui redoutaient que d’autres églises suivent mais en tout état de cause, Ste-Catherine se mue en labo de l’Eglise à Bruxelles… En fonction des besoins spirituels, une décision définitive sera prise dans un an…Christian Laporte