Le 25 novembre est la journée européenne de l’élimination des violences faites aux femmes. Dans ce cadre, la commune de Schaerbeek, et plus particulièrement la Maison des Femmes, organise traditionnellement une Marche des hommes qui part de l’hôtel communal pour rejoindre la Maison des femmes, et ainsi protester contre les violences faites aux femmes. Ensuite l’après-midi sera consacrée à des ateliers de défenses verbales et des groupes de parole.

Cette année, cette action s’accompagnera également d’une campagne d’affichage dans la rue et les transports en commun. Son objectif : sensibiliser à la problématique du harcèlement de rue, dont sont souvent victimes les femmes. "Il s’agit de faire savoir que le harcèlement de rue n’a rien de normal", explique Adelheid Byttebier (Groen), échevine de l’Egalité des chances. "Il faut sensibiliser l’opinion et apprendre aux victimes, aux témoins à réagir". "Il est tout à fait anormal que des femmes s’abstiennent par exemple d’aller le soir à la salle de sport car elles sont systématiquement embêtées sur le chemin", conclut l’échevine.


Infos: www.schaerbeek.be