Vers 17h00, une femme habitant dans la rue Bonaventure à Jette a appelé les secours parce que cela faisait plusieurs jours qu'elle et ses enfants souffraient de maux de tête, de nausées et de vertiges. A leur arrivée sur place, les pompiers n'ont détecté qu'une faible présence de CO. Étant donné qu'une exposition à de faibles concentrations est dangereuse quand elle est prolongée sur une longue durée, ils ont décidé de transporter à l'hôpital la femme et ses trois enfants (un bébé de quelques mois, et deux filles de 8 et 16 ans), ainsi qu'une amie de l'aînée présente au domicile. La fuite provenait d'un appareil servant à produire du chauffage et de l'eau chaude. Il a été mis sous scellés par Sibelga, le gestionnaire des réseaux gaz et électricité à Bruxelles.

Plus tôt, vers 11h45, rue Emile Sergijsels à Koekelberg, une dame a appelé une ambulance car elle ne se sentait pas bien à la sortie de son bain. Le détecteur CO des secouristes s'est déclenché à leur arrivée sur place. Ils ont éteint le boiler et ont ventilé l'appartement. La femme a été transportée à l'hôpital. L'intoxication était due à une mauvaise évacuation des gaz et un manque de ventilation. Le boiler a été mis sous scellés par Sibelga.