Petit joyau du patrimoine bruxellois, la maison Saint-Cyr, sise au 11 square Ambiorix, a été acquise en 2003 par un couple qui en était tombé amoureux. Malmenée par les caprices du temps, la maison (surtout l'intérieur et la façade avant) souffrait d'une forte détérioration.

Mais les travaux de restauration de la demeure se sont avérés très (trop) lourds pour le couple, qui a été contraint de la vendre en 2006. Le trésor d'architecture Art Nouveau est alors passé aux mains de la société immobilière Movast, passionnée de patrimoine de grande valeur. Celle-ci s'est tout de suite attelée à la restauration de la maison. Soucieuse du patrimoine présent sur son territoire, la Région bruxelloise s'est engagée en janvier dernier à consacrer un budget de plus de 370000 euros afin de restaurer la façade avant.

Prouesse architecturale

Cette somme correspond à 50 pc du montant des travaux, étant donné qu'il s'agit d'un bien privé. A présent, la maison Saint-Cyr est sur le point de retrouver son lustre d'antan puisque les travaux de restauration viennent de débuter.

Ce sont de nombreux corps de métier qui s'attellent à ces travaux pour le moins délicats... OEuvre de l'architecte Gustave Strauven, élève de Victor Horta, la maison Saint-Cyr a été édifiée entre 1900 et 1903. Cette maison est un bel exemple de prouesse architecturale puisque son concepteur a tiré parti d'un terrain très étroit situé dans un quartier bourgeois du nord-est de Bruxelles pour créer une oeuvre délirante, tout en hauteur, qui est à l'origine de ce que l'on a appelé plus tard l' "Art nouveau flamboyant". Deux balcons se superposent avant d'arriver au dernier niveau qui comprend la loggia presque circulaire surmontée d'un élément en fer forgé réalisé par Charles Van Waeyenberghe. Le dessous des balcons est décoré de sgraffites et les châssis de fenêtre dessinent des formes inspirées du monde floral. Enfin, la richesse des garde-corps, éléments de ferronnerie aux lignes les plus extravagantes, prédomine sur l'architecture et envahit presque l'immeuble, à l'image d'un lierre rampant. "Je suis très heureux de constater que les travaux de restauration de l'extraordinaire façade avant de la maison Saint-Cyr ont démarré. Ce petit bijou mondialement connu et reconnu est sauvé et retrouvera peu à peu son éclat d'antan", a commenté le secrétaire d'Etat en charge des Monuments et Sites Emir Kir (PS).