Hospitalisé depuis le 14 mars, son état est stable, explique la Stib.

La Stib a appris ce lundi 16 mars, qu'un de ses collaborateurs, chauffeur de bus avait été testé positif au Covid 19. "Sa dernière prestation remonte au samedi 7 mars. Il n'y est plus revenu depuis. Hospitalisé depuis le 14 mars, son état est stable", explique Françoise Ledune, porte-parole de la Stib.

Les personnes qui ont été en contact rapprochés avec lui ont été identifiées et averties des précautions à prendre.

"Il n'y a pas lieu de s'alarmer. Un contact rapproché signifie que l'on a été en présence de la personne atteinte durant au moins 10 minutes consécutives à une distance de moins d'1 mètre 50 cm. De plus, la vitre de séparation entre le poste de conduite et les voyageurs limite les risques de propagation du virus", précise Françoise Ledune.

Le dépôt où travaillait le chauffeur contaminé n'est toutefois pas communiqué.

Suite à la propagation du coronavirus à Bruxelles, la Stib a pris comme décision de supprimer la vente de titres de transport à bord, et impose l'utilisation de cartes bancaires pour le paiement des titres de transport hors véhicule. Il est également demandé aux usagers de monter uniquement par l'arrière du bus.

La Stib, plus grand employeur de la Région bruxelloise, rappelle une série de recommandations à l'égard de ses usagers, comme le fait d'éternuer dans son coude, d'éviter de toucher son visage ou d'éviter de se déplacer en heure de pointe.