Le MR estime prématurée l'option définitive prise par la majorité de la Ville de Bruxelles et la Région en faveur de l'aménagement d'une ligne de tramways à Neder-Over-Heembeek. A ses yeux, il faut analyser en profondeur l'ensemble des variantes envisageables, en ce compris celles d'une offre accrue du réseau de bus, et d'une extension du réseau de métro.

Selon les conseillers communaux de la Ville de Bruxelles, Clémentine Barzin et David Weytsman (chef de groupe), depuis son annonce, le projet de tram divise ce quartier de la Ville de Bruxelles. Lors d'une réunion publique organisée par le collège le 18 septembre dernier, une majorité d'habitants se sont exprimés contre le passage d'un tram.

Ils ont invoqué une atteinte au caractère vert de Neder-over-Heembeek, des nuisances sonores, la suppression de places de stationnement en voirie et des questions au sujet du tracé, avec en point de mire une crainte si celui-ci intègre l'avenue des Croix de Guerre, rénovée il y a à peine 7 ans.

Toujours d'après les deux élus libéraux, ces habitants ont déploré une absence de concertation sur l'idée même d'un tram alors déjà retenue dans différents plans au niveau communal ou régional.

Or, les bus des lignes existantes ne sont pas encore dans leur pleine capacité. Les habitants insistent pour de meilleures fréquences sur la ligne 53.

De plus, les deux représentants du MR se demandent pourquoi l'option du métro, "mode de transport durable par excellence" n'est pas envisagée au stade actuel pour répondre à la densification de la population.

Interrogé par Clémentine Barzin en conseil communal, lundi soir, le bourgmestre Philippe Close a exclu toute autre solution que le tram, retenue dans les accords de majorité à la Ville et à la Région.

Mardi, Clémentine Barzin, est revenue à la charge, en commission de la Mobilité du parlement bruxellois, auprès de la ministre de la mobilité Elke Van den Brandt (Groen), qui s'est, selon elle, montrée relativement ouverte face à une demande de remise en question de ce projet de tram.

Le MR bruxellois a enfin annoncé la réalisation d'enquête d'opinion comparative sur les différents modes de transport envisageables à Neder-over-Heembeek.