Un homme d'origine asiatique a été agressé samedi soir à Bruxelles par un individu qui l'accusait sans fondement d'être à la source de la propagation du coronavirus en Belgique, a indiqué mercredi le parquet de Bruxelles, confirmant une information du Nieuwsblad de lundi. 

L'agresseur a été interpellé puis relaxé après interrogatoire par le juge d'instruction, a précisé le parquet. Les faits se sont produits samedi soir vers 23h00 avenue Fonsny, près de la gare du Midi à Saint-Gilles. La police a été appelée pour une bagarre et, sur place, plusieurs témoins ont alors déclaré qu'un homme de 22 ans avait frappé au visage un homme de 24 ans d'origine asiatique, l'accusant d'être la "cause" du coronavirus.

La victime a fait une déclaration concordante et a pu identifier son agresseur. Celui-ci a pu être interpellé par la police. Il a ensuite été mis à disposition du parquet de Bruxelles, puis entendu par un juge d'instruction et relaxé.