Cet hôtel a accueilli ses premières occupantes ce week-end.

La Cocof a ouvert un hôtel pour les femmes victimes de violences intrafamiliales. Il a accueilli ses premières occupantes ce week-end. L'hôtel offre une capacité d’accueil de 25 chambres dont des chambres doubles, triples et quadruples ainsi qu’une cuisine et une salle de réunion. Au total, un maximum de 50 personnes (femmes avec ou sans enfants) pourront y être accueillies, détaille la Cocof, à l'initiative du projet.

"Le contexte de maintien à domicile complique fortement la mise en œuvre de stratégies de protection des femmes victimes de violences intrafamiliales. Il était donc nécessaire d’élargir l’offre de lieux sûrs en raison de la saturation des maisons d’accueil et des refuges", explique la ministre-présidente de la Cocof Barbara Trachte (Ecolo). "Ces femmes pourront bénéficier d’un accompagnement adéquat par le Centre de prévention des violences conjugales et familiales que je tiens déjà ici à remercier pour son implication et son professionnalisme."

Des structures existent déjà à Bruxelles mais elles sont saturées. Cet hôtel sera ouvert jusqu'à la fin du mois de juin. Les occupantes bénéficieront d'un accompagnement psychosocial.

Si vous souhaitez obtenir de l’information concernant les disponibilités d’accueil de l’hôtel, vous pouvez joindre le CPVCF de 9.30 à 17.30, 7 jours sur 7 au numéro suivant : 02.539.27.44. En cas de violences intrafamiliales, les victimes peuvent appeler la ligne 0800.30.030.