La chaine flamande dresse un portrait peu flatteur du quartier, une fois la nuit tombée.

"Les touristes et les fêtards sont dévalisés dans la rue, surtout le week-end et au petit matin." C'est la conclusion d'un journaliste de la chaine flamande VTM qui a suivi une patrouille de police bruxelloise. Selon lui, explique Le Soir, c'est autour du piétonnier et de la place de la Bourse que le problème se situerait.

Le journaliste est témoin de plusieurs incidents : un vol manqué au coin de la rue des Pierres, deux hommes tentant de voler un touriste, etc. A tel point qu'il n'hésite pas à parler du quartier comme d'un "no man's land, un lieu où rodent les immigrants clandestins et les criminels".

"La nuit même, la police a arrêté quelques criminels devant notre équipe. Ils sont généralement libérés après un interrogatoire. La paix ne revient qu'à 6h du matin, lorsque le premier camion-poubelle arrive et que les rues de Bruxelles sont balayées", poursuit-il. Sans illustrer son propos par des chiffres, VTM indique par ailleurs que les signalements de vols avec violence (vol de montres, gsm, portefeuilles ou sacs à main) auraient augmenté ces dernières semaines.