Ce lundi, peu avant 19 heures, un policier de la brigade de proximité Uneus a été agressé par une bande de jeunes, rapporte le quotidien La Capitale ce mardi.

La victime était alors en civil, et regagnait son domicile après avoir fini son service quand elle s’est fait attaquer. Ces faits graves se sont déroulés sur l’avenue Jean Volders, située à Saint-Gilles, juste à côté de la porte de Hal. Une cinquantaine de jeunes du square auraient pourchassé le policier en civil et lui seraient tombés dessus.

Sur les images de vidéosurveillance diffusées sur le journal, on voit des jeunes encapuchonnés courir vers l’avenue Jean Volders avant de revenir vers le square Jacques Franck. La porte-parole de la zone de police Bruxelles-Midi (Saint-Gilles, Anderlecht et Forest) Sarah Frederickx nous confirme ces informations : "Notre collègue a été victime de coups et blessures de la part d’un groupe de jeunes, au niveau du dos. Nous sommes certains qu’il a été reconnu par ces agresseurs en tant que policier de la zone. Une béquille a aussi été utilisée. Il a sept jours d’incapacité de travail. Un procès-verbal a été établi et transmis au parquet de Bruxelles ." Il n’a pas souhaité commenter l’affaire en cours.

Selon la porte-parole de la zone, le square Jacques Franck et la zone proche des Marolles sont depuis plusieurs semaines l’objet de tensions entre les policiers et des bandes rivales : "Ça monte à cet endroit depuis un moment. J’ai pu lire que ça aurait un lien avec la Boum 2 mais je ne pense pas."

L’enquête est en cours pour déterminer les circonstances de l’agression.