Plainte a été déposée à la police de Bruxelles Capitale-Ixelles.

Une vidéo qui circule sur Facebook suscite l'indignation de l'opinion publique. On y voit, durant 25 minutes, un individu prônant l'homophobie, la transphobie et la haine en plein centre-ville de Bruxelles, près de la place De Brouckère, sur le piétonnier. Voici un extrait des propos tenus :

"Dieu vous aime, mais pas dans votre mauvaise manière de vivre. Aujourd'hui, on vit dans une société pervertie, sans repère, sans sens à la vie. On ne sait plus distinguer un homme d'une femme. Les hommes marchent comme des femmes et les femmes se conduisent comme des hommes. On ne sait plus qui est qui. Jusqu'à aujourd'hui, aucun homme avec un autre homme n'a pu engendrer un enfant, ce n'est pas normal !"

Olivier Slosse, commissaire de police à la zone de police Bruxelles Capitale-Ixelles, a été informé de cette situation ce lundi. "L'information a été transmise en interne afin de sensibiliser nos patrouilles à ce phénomène. Ce n'est pas la première fois que ce genre de prêche est tenu dans la capitale. Nous avons été mis au courant de ce genre d'activités dans les lieux à forte fréquentation tels que sur le piétonnier ou à la rue Neuve et nous avons reçu des instructions à donner à notre personnel. Ainsi, parfois les propos sont couverts par la liberté d'expression même s'ils sont violents. Pour autant que cela ne devienne pas un appel à la violence et que cela reste dans le cadre légal, nous ne pouvons pas intervenir. Nous vérifions dans ce cas tous les aspects administratifs : y'a-t-il une autorisation ? L'ordre public est-il compromis ? Y'a-t'il une amplification sonore ? Etc. S'il n'y a pas d'autorisation, on agit avec les sanctions administratives communales."