Un résident d'une maison de repos du CPAS de Forest, le Val des Roses, a été testé positif au Coronavirus (Covid-19), a indiqué dimanche soir le président du CPAS de Forest, Nicolas Lonfils.

L'intéressé est pris en charge dans l'unité 'Cantou', qui est adaptée pour les personnes désorientées. Il a été hospitalisé jeudi, une journée, pour une détresse respiratoire. Le retour du test effectué à l'hôpital est parvenu samedi à la maison de repos. Le résident était déjà à l'isolement avant son hospitalisation. A son retour, il a été maintenu à l'isolement.

La famille de la personne concernée a été avertie, de même que celles des autres résidents de l'unité et les travailleurs ayant été en contact avec le contaminé. L'accès à l'unité 'Cantou' est limité. Seul un infirmier effectue les soins avec un équipement adapté (masque, blouse et gants) dans la chambre du résident testé positif au Covid-19. Des affiches ont été placées à l'entrée de l'unité ainsi que sur la porte du résident positif.

Un autre cas suspect a été détecté vendredi. Il n'a pas été testé au Covid-19. Il pourrait donc s'agir d'une grippe. Son état n'est pas inquiétant à ce stade, selon Nicolas Lonfils. "Les tests peuvent être faits, mais les laboratoires refusent de les traiter et donc dès qu'on identifie un cas suspect, on l'isole simplement", explique le président du CPAS de Forest. "Dès mercredi, la veille de l'annonce des mesures, on a envoyé un SMS à toutes les familles pour les prévenir qu'on confinait les maisons de repos par précaution, selon les recommandations de notre médecin coordinateur. Cela veut dire plus de visites, suppression des activités extérieures, cloisonnement entre les unités, plus de repas au restaurant..."