La zone de police Bruxelles Midi a décidé de poursuivre en justice la conseillère communale de Saint-Gilles Catherine François (PS), annonce La Capitale.

En cause, des propos publiés par la socialiste sur sa page Facebook le 25 avril dernier suite à l'interpellation de son fils : "Nique la flicaille et sa cohorte de bouffons (…) Le confinement donne aux flics un pouvoir sans limite et libère les pulsions nazies de certains policiers de la zone Midi qui insultent, humilient, frappent et violent nos jeunes en toute impunité. Ce statut est public pour que l’inspecteur (…) de la zone Midi, homophobe, raciste et pervers sexuel (Uneus) puisse savoir que je lui ai acheté une toute nouvelle paire de couilles. Je t’attends Dumbo."

Des propos sitôt condamnés par son parti et qui avaient poussé Catherine François à démissionner de son mandat de conseillère de police de police au sein de la zone Bruxelles Midi. Elle est aujourd'hui poursuivie par l'inspecteur de police qu'elle a visé nommément dans sa publication et par la zone de police Bruxelles Midi.