"L’objectif de la Région à l’horizon 2020 est d’avoir deux fois plus d’espaces potagers dans les espaces verts bruxellois et 30 % des ménages qui produisent une partie de leur alimentation."

Voici l’objectif ambitieux énoncé par Céline Fremault (CDH), ministre bruxelloise de l’Environnement, lors de la présentation d’une nouvelle campagne visant à sensibiliser la population bruxelloise à l’autoproduction alimentaire.

Le but de cette nouvelle campagne, baptisée "Devenez acteur #Goodfood" ? Inciter la population à développer une autoproduction alimentaire, que l’on dispose d’un grand jardin ou d’un simple balcon. "A Bruxelles, l’alimentation représente un quart de l’impact environnemental, explique Céline Fremault. Afin de donner des idées pour cultiver sa propre nourriture, Bruxelles Environnement propose sur son site Internet 16 actions clés pour consommer de manière plus durable et retrouver la saveur des produits de saison".

Point d’orgue ce week-end

Le point d’orgue de cette campagne se déroulera le week-end des 22 et 23 octobre. Des activités seront proposées par des associations locales dans les 19 communes bruxelloises : ateliers culinaires, dégustations, découverte de produits locaux, animations, etc. "Les associations locales qui souhaitent se joindre au mouvement peuvent encore contribuer au programme du week-end et proposer une activité. L’occasion de disséminer la Good Food dans leur quartier !", ajoute Céline Fremault.

Le samedi 22 octobre, des ateliers culinaires gratuits seront organisés aux ateliers des Tanneurs dans le centre-ville, et un grand goûter Good Food sera également proposé à la population.

Un événement inscrit dans la durée

Cet événement s’inscrit ainsi dans le cadre de la stratégie Good Food mise sur pied depuis le début de l’année en Région bruxelloise, que ce soit lors d’événements bruxellois ou dans les entreprises, écoles, quartiers et restaurants, à l’instar du Rest-O-Pack qui permet aux consommateurs de ramener leurs restes à la maison et auquel 83 restaurants participent.

Plusieurs personnalités prêtent main-forte à cette campagne afin d’y donner davantage de visibilité, comme l’animatrice Joëlle Scoriels, l’ancienne athlète Kim Gevaert ou le youtubeur Abdel, qui s’est montré particulièrement enthousiaste envers ce concept d’agriculture urbaine lors de la présentation de la campagne ce mercredi.Arnaud Farr