Bruxelles

Ce dimanche, la Platform Pentagone viendra jouer les trouble-fêtes lors de l’inauguration du piétonnier. Elle organise une action pour dire tout le mal qu’elle pense de la zone piétonne et surtout du plan de circulation qui l’accompagne.

Selon nos informations, il est prévu que les membres de la plateforme et ses sympathisants se retrouvent place De Brouckère aux alentours de 12h30. Ils arriveront en cortège en portant un pot d’échappement géant recouvert d’un drap. Les manifestants seront habillés de noir et équipés de pancartes "Ceci n’est pas un piétonnier".

Le pot d’échappement géant sera dévoilé sur la place De Brouckère pour marquer une contre-inauguration au piétonnier en parallèle de l’inauguration officielle et son géant articulé de 8 m. Le cortège devrait ensuite se déplacer vers la Bourse et Fontainas.

Pour rappel, Platform Pentagone rassemble une vingtaine d’associations et de comités de riverains autour d’une charte. Pour la plateforme, le piétonnier a pour but "de transformer cette zone en un énorme centre commercial à ciel ouvert destiné au tourisme de masse et à l’événementiel, public ou privé (Plaisirs d’Hiver, concert de Lady Gaga, etc.), source de nombreuses nuisances pour les habitants. Ils font l’impasse sur l’augmentation des loyers, sur l’augmentation de la circulation dans les quartiers situés entre mini-ring et petite ceinture et sur la dégradation de l’offre de transport en commun." La plateforme regroupe des associations comme l’Arau, le Bral, le Gacq, IEB ou Pic Nic the Street.

L’organisation a également lancé une pétition en ligne qui a récolté pour l’heure plus de 2 500 signatures.

Pas d’interdiction

Le bourgmestre de la Ville de Bruxelles, Yvan Mayeur, a décidé de ne pas interdire l’initiative. "S’ils choisissent de manifester leur hostilité au piétonnier en venant troubler l’inauguration, le collège ne peut que le regretter. Notre ambition, en créant le piétonnier, est que les citoyens puissent se réapproprier l’espace public. Si la Plateform Pentagone souhaite s’exprimer dimanche, nous attendons simplement que cela se fasse dans le respect des personnes qui seront présentes. Cet événement est un moment convivial et de détente, de nombreuses familles y sont notamment attendues, et nous tenons à ce que rien n’entrave le bon déroulement des festivités." N. G.