Une fresque en l'honneur du personnel soignant a été inaugurée lundi en fin de matinée sur un mur d'un ancien bâtiment du CPAS d'Ixelles, qui fait face à l'hôpital d'Etterbeek-Ixelles du réseau public d'Iris Sud.

Cette oeuvre de 10 mètres de haut a nécessité plus de 100 heures de travail et 3 semaines de préparation au collectif d'artistes Cosmotion et à la graffeuse Amandine Lesay. Elle représente les différents métiers qui composent le personnel. Les soignants sont présentés comme des héros, des hommes et femmes de la société qui ont courageusement endossé leurs tenues de travail pour sauver des vies au fort de l'épidémie du COVID-19.

La fresque a été inaugurée par le bourgmestre Christos Doulkeridis et les membres du Collège, par le président du CPAS Hassan Chegdani et par la directrice générale des hôpitaux Iris Sud Catherine Goldberg, le directeur du département des soins Danny De Clercq et le président des hôpitaux Iris Sud Jean Spinette. De nombreux membres du personnel étaient sortis de l'hôpital pour assister à cet événement. Un ruban a été coupé et ses morceaux distribués au personnel.

Le bourgmestre souligne qu'il s'agit d'une demande formulée par des habitants et des artistes, qui a reçu le soutien de la Commune et du CPAS. "Cela vient du coeur", a fait valoir Christos Doulkeridis. "Pour la commune, au nom des habitants et habitantes, c'est une façon de dire merci, pas de le dire une seule fois, mais de se souvenir à chaque fois que l'on passera devant". L'hôpital d'Etterbeek-Ixelles déplore 3 décès parmi son personnel soignant.

A noter, les lettres "OCWM" taguées sur la fresque avec le logo de la commune... sauf que la traduction néerlandaise de CPAS est "OCMW". Ce n'est pas la première fois que la commune a des problèmes d'orthographe : quatre fautes de néerlandais ont déjà été épinglées mardi dernier sur la plaque commémorative de l'indépendance du Congo.

© BELGA
© BELGA
© BELGA
 
© FACEBOOK