Créatrice de Wheel of care, Flora Billiouw pense à quitter le projet.

La chaussée d’Haecht ne cesse de faire parler d’elle, et pas pour les bonnes raisons. Une jeune infirmière bruxelloise circulait à vélo mercredi dernier lorsqu’elle a été percutée par une camionnette de livraison en train de la dépasser. Poussée contre son guidon, Flora Billiouw perd l’équilibre et tombe sur une voiture garée. "Heureusement parce que sinon, je me serais retrouvée sous une autre voiture, en contresens", précise-t-elle au quotidien néerlandophone Het Nieuwsblad.

Un délit de fuite

Le conducteur ayant continué son chemin, c’est seule que la jeune femme a dû se rendre à l’hôpital Saint-Jean, où elle travaille. Légèrement blessée, elle est très choquée par cet énième incident : "En cofondant Wheel of care, un projet qui procure des soins à domicile à vélo, je voulais prouver que les cyclistes pouvaient revendiquer leur place sur la route à Bruxelles. Je pensais vraiment pouvoir changer quelque chose. À cause de cet incident, je doute de pouvoir continuer."

Un cas non prioritaire

Flora Billiouw a contacté le numéro d’urgence de la police, appel durant lequel l’opérateur lui a indiqué que son cas n’était pas prioritaire. "Je ne peux même pas blâmer le flic quand j’entends tout le travail qu’il avait déjà ce matin-là", a réagi la jeune femme. La police de la zone Bruxelles Nord a toutefois tenu à préciser les choses : "Nous regrettons cette prise de position qui ne correspond pas à la vision et la politique de la zone. La sécurité routière est une priorité. Nous regrettons que les propos d’un opérateur puissent saper les efforts et le professionnalisme des policiers de la zone."

Selon Audrey Dereymaeker, responsable communication de la zone, les services de la police locale ont pris contact avec la victime via Facebook dès qu’ils ont été avertis de la situation, afin d’assurer la prise en charge la plus adéquate.

"Tant à l’accueil qu’à la g arde du commissariat local, les policiers ont pris en charge la victime. À aucun moment, il n’a été dit par des policiers de la zone qu’un accident de la route n’était pas une priorité. Un P.-V. pour délit de fuite a été dressé et l’enquête se poursuit afin de tenter de retrouver le chauffard."

Si la police affirme que de nombreuses opérations ont été mises en place pour augmenter la répression des comportements dangereux, Flora Billiouw reste sceptique quant à leurs effets : "Deux ans après l’accident mortel sur la chaussée d’Haecht, pratiquement rien n’a changé. Qu’attendons-nous ?"