Sur les réseaux sociaux, certains usagers appellent à la manifestation pour protester contre la hausse des prix.

Ce mercredi, la Stib a confirmé la hausse du prix du ticket papier dès le printemps prochain. Ainsi, le prix du ticket acheté au distributeur augmentera de 50 cents, et s'élèvera donc à 2,60 euros pour un voyage et à 8 euros pour un ticket de 24h. Le navetteur qui achètera cash son billet auprès du chauffeur devra débourser 3 euros. Tous les autres types de billets ne sont disponibles que via une carte Mobib et ne changeront - dans un premier temps - pas de prix.

Cette annonce est vue d'une mauvais oeil par certains usagers des transports publics bruxellois, qui estiment payer déjà suffisamment cher actuellement.

"Suite à l'augmentation du ticket, nous proposons d'arrêter de subir et d'essayer de se mobiliser. Il n'est pas normal qu'une partie de la population soit terrorisée, pourchassée, parfois même agressée, parce qu'on veut simplement se déplacer dans cette ville", explique la fondatrice de la pétition. "On ne va pas refaire l'histoire de la précarité, on sait tous que les prix pratiqués par la Stib sont abusés et peu importe qu'ailleurs c'est plus cher ou moins cher, ici on est à Bruxelles une ville censée être ouverte et sociale, une ville où on n'organise pas des rafles pour raquetter les plus fragiles de nos concitoyens."

Sur les réseaux sociaux, certains usagers appel à la manifestation pour faire entendre leur voix.

Pour mémoire, cette hausse est censée répondre à la mesure du nouveau gouvernement bruxellois qui va, au cours de cette législature, offrir la gratuité du réseau pour les -25 ans et les 65 + ans.