Une septantaine de militants se sont rassemblés lundi matin avenue du Port à Bruxelles à hauteur de la station Total pour manifester leur opposition aux travaux de rénovation de l'avenue. Comme l'abattage des platanes de l'avenue n'a pas encore commencé, les activistes comptent camper la nuit prochaine sur place pour sauver les arbres, a annoncé la conseillère communale bruxelloise, Zoubida Jellab (Ecolo), par ailleurs vice-présidente du comité du quartier Marie-Christine (Laeken). "Nous constatons que les voitures sont toujours stationnées actuellement à côté des platanes.

Probablement que l'abattage des arbres ne débutera pas avant cette nuit", a déclaré Mme Jellab. "Cet après-midi je vais interpeller le collège communal. Ce matin, nous voyons que de nombreux habitants sont prêts à aller jusqu'au bout." L'action a été initiée par l'association Action Patrimoine Pavés Platanes dont fait partie le comité du quartier Marie-Christine.