Celle-ci a renforcé la procédure de tests et de traçage pour faire face à la propagation du Covid-19 et de ses nouveaux variants. Face à la propagation des variants, la Cocom a mis en place une nouvelle procédure de tracing intensive des cas positifs. Depuis le 13 janvier, les personnes testées positives présentant notamment une charge virale élevée font l'objet d'un tracing renforcé. Une équipe de 13 agents de terrain formés spécifiquement à cette recherche de foyers épidémiologiques a également été constituée depuis le 18 janvier.

Cette procédure a conduit à la détection de 67 foyers de contamination, pour lesquels la procédure d'isolement a été immédiatement lancée. Sept ont été détectés dans des établissements de soins, trois dans des institutions pour personnes handicapées, six dans des entreprises, trois dans des crèches, huit dans des jardins d'enfants, douze dans des maisons de retraite, dix-sept dans l'enseignement primaire, sept dans l'enseignement secondaire, trois dans les collectivités sociales et un dans un autre établissement d'éducation. Le variant britannique est confirmé pour deux de ces foyers, et suspecté pour une dizaine d'autres.

Le taux d'incidence, soit le nombre d'infections pour 100.000 habitants, est passé de 247 le 3 février à 257 le 10. Quelque 40.000 personnes sont testées chaque semaine depuis le début de l'année et le taux de positivité reste stable à 5,2%.