La Région veut sensibiliser à l'importance de la vaccination et, comme on peut le voir dans le graphe partagé ci-dessous, toutes les communes n'avancent pas à la même vitesse.

En effet, certaines communes enregistrent de bien moins bons résultats que d'autres. Le taux de vaccination pour la première dose se situe par exemple entre 50 et 60% à Saint-Josse et Saint-Gilles au sein de la population ciblée (les plus de 65 ans), contre plus de 80% à Woluwe-Saint-Pierre.

Les autorités régionales soulignent les corrélations entre le niveau socio-économique et le taux de vaccination. Elles précisent également qu'une partie de la population est moins orientée à la prévention de la santé et que la fracture digitale a des conséquences. Elles précisent finalement qu'un "impact notable" est observé après chaque action de sensibilisation. 

Voici les trois communes qui se démarquent le positivement :

1. Woluwe-Saint-Pierre : 80,7%
2. Auderghem : 79,3%
3. Watermael-Boitsfort : 78,2% 

Voici les trois communes qui se démarquent le négativement :

1. Saint-Josse : 51,7%
2. Saint-Gilles : 59,5%
3. Bruxelles : 61,2%

© Cocom

Les équipes mobiles sur le qui-vive, la vaccination va monter en puissance

Les équipes de vaccination mobiles entament cette semaine leur travail à plein régime. D'ici la fin de la semaine, 600 doses devraient ainsi avoir été injectées, dont 190 pour la seule journée de lundi, a indiqué, lundi, la responsable du Service d'inspection de l'hygiène de la Commission communautaire commune (Cocom), Inge Neven, lors du point hebdomadaire de la situation à Bruxelles avec la presse. A terme, on vise quelque 15.000 vaccinations dans la capitale par ce canal réservé au public qui ne peut se déplacer ou peut difficilement être atteint via les centres de vaccination (Sans papiers, SDF,...).

Ce travail est réalisé en collaboration avec les médecins généralistes qui peuvent inscrire chacun jusqu'à 12 demandes. Les premières doses seront effectuées à l'aide de vaccins d'Astra Zeneca , étant donné que le vaccin Johnson et Johnson en une seule dose, privilégié pour ce canal et le public concerné ne sera pas disponible avant la semaine prochaine.

Globalement, la progression du nombre de vaccins disponibles chaque semaine continue d'évoluer crescendo à Bruxelles: après le chiffre de 44.000, déjà en hausse sensible, de la semaine dernière; 48.000 doses seront proposées cette semaine et plus de 60.000 la semaine prochaine. Selon Inge Neven, on devrait atteindre la barre des 80.000 par semaine d'ici la fin du mois de mai.

Cette montée en puissance sera facilitée par l'ouverture, à partir de la semaine prochaine, d'un dixième centre de vaccination bruxellois à l'Hôpital Militaire de Neder-Over-Heembeek.

Mme Neven a encore indiqué dans ce contexte que 2.100 personnes, candidates à la vaccination avaient reçu une première dose dimanche dans les centres Pacheco (1300) et de Woluwe-Saint-Pierre (800).