Des poubelles ont été mises à feu, entraînant l'intervention des pompiers, lesquels ont subi des jets de projectiles et de cocktail Molotov, ce qui a nécessité l'intervention de la police de la zone Bruxelles capitale-Ixelles.

Si aucun pompier n'a été blessé, la tension est palpable dans le quartier. "Cela fait, en réalité, une semaine que de tels incidents se répètent", a confié un habitant de la rue de la Querelle, qui nous a transmis ces vidéos.

Selon certains jeunes du quartier, "un contrôle un peu direct ou disons brutal" réalisé, en semaine, sur un père de famille dans ce quartier serait à l'origine des tensions et des premiers incidents avec la police, qui ont multiplié les contrôles depuis. On évoque, au quartier toujours, des contrôles "maison par maison, en forçant les portes" qui auraient mis le feu aux poudres la nuit dernière. 

Nouveau préavis de grève

Le 21 juillet, le SLFP a déposé un préavis de grève prenant cours le 04 août chez les pompiers de Bruxelles.

Suite "à la multiplication des agressions envers nos services et à l’apparente impossibilité de mettre fin à ces agressions de plus en plus sauvages", le SLFP dépose un nouveau préavis de grève ce dimanche.

"Faut-il un accident grave ou un mort au sein de notre personnel pour que nos autorités prennent enfin ce problème à bras le corps ? Des jets de pierres, des crachats, des coups et maintenant des cocktail Molotov sur les pompiers ? Sommes-nous en zone de guerre ?", s'exclame Eric Labourdette, permanent du Syndicat Libre de la Fonction publique (SLFP) auprès du Siamu de Bruxelles.