Bruxelles

Au revoir le trafic de transit et le parking en surface. Bienvenue aux cyclistes, piétons et terrasses...

Le gouvernement bruxellois a introduit une demande de permis d'urbanisme pour le réaménagement complet de l'avenue de la Toison d'Or, dans le haut de la ville, entre la porte de Namur et le rond-point Louise. Rien n'est encore fait puisque l'enquête publique n'a pas encore eu lieu mais le ministre en charge du dossier montre ici la volonté du gouvernement d'une nouvelle fois faire la part belle aux cyclistes et piétons. L'enjeu, déjà annoncé au cours de la législature, est en effet de transformer ce boulevard urbain dédié à 85% à la voiture en une grande promenade faisant place aux circulations piétonnes, cyclistes et à l'Horeca. Les travaux pourraient débuter au second semestre 2020 si les riverains et commerçants n'organisent pas une trop forte opposition.

"En matière de circulation automobile, le projet vise à séparer le trafic de transit et le trafic local ou de destination. L'aménagement maintient intégralement la fonction d’axe de transit en incitant les automobilistes à emprunter les tunnels. En incitant les automobilistes à se stationner dans les parkings souterrains et en libérant l'espace public du stationnement, seul la desserte locale ou le trafic de destination est maintenu en surface", détaille le ministre bruxellois en charge du dossier Pascal Smet. "Le projet aspire ainsi à empêcher le trafic de transit d'entrer dans les quartiers résidentiels alentours. Le projet prévoit l’aménagement de 2x1 bande de circulations sur le tronçon entre le rond-point Louise et la rue des Drapiers et de 2x2 bandes sur le tronçon qui rejoint le rond-point Porte de Namur. Cette solution permet d'inciter le trafic automobile de transit à rester dans les tunnels tout en permettant de garantir le trafic local vers les parkings souterrains."


Etant donné la réduction importante du stationnement en surface, la circulation de surface vouée au trafic de destination dans ce tronçon est neutralisée. 15 places de stationnement en voirie courte durée sont toutefois maintenues sur le projet. Le stationnement souterrain en nombre dans la zone (Parking 2 portes, Poelaert, Toison d’Or, The Hotel, Loi, etc.) est ainsi favorisé pour les personnes souhaitant se rendre en voiture dans cette zone. Un système de livraison dans la zone de promenade via contrôle caméras et bornes rétractables sera spécifiquement mis en place pour les commerçants. Afin d'assurer l'accessibilité optimale des commerçants haut de gamme et des établissements hôteliers, un système de voiturier sera par ailleurs organisé par la Ville de Bruxelles et les commerçants en surface pour leur clientèle, poursuit Pascal Smet.

Pour les piétons, les nouveaux espaces publics projetés permettront de larges zones de promenades. Les traversées piétonnes entre les deux versants de l'axe Toison d'Or/Waterloo seront facilitées et sécurisées.


Des pistes cyclables bidirectionnelles séparées et sécurisées couleurs ocre seront aménagées sur l’ensemble de l'espace afin d'assurer des liaisons sécurisées entre l’ensemble des voies. Ces nouvelles infrastructures s'inscrivent et viennent compléter le projet structurant d'aménagements cyclables sécurisés et séparés du trafic sur l'ensemble du pourtour de la Petite Ceinture. Outre la zone de promenade et le rétablissement de liaisons entre le haut et le bas de la ville en renforçant le lien avec le parc d'Egmont et en facilitant les traversés de la petite ceinture, le projet crée un large esplanade côté rond-point Louise versant Toison d’Or où un grand kiosque exploité à des fins récréatives et de restauration haut de gamme sera installé.