Les accidents se concentrent aux carrefours de l’Avenue des Arts avec les rues Belliard et de la Loi ainsi qu’au rond-point Schuman.

Au cours de 2017, 1 187 accidents corporels et 25 581 accidents avec dégâts matériels sont survenus pendant les heures de pointe en Région de Bruxelles-Capitale. 43 % des accidents avec dégâts matériels surviennent pendant les heures de pointe et ce, majoritairement dans la tranche 15h-18h. Les accidents corporels suivent la même tendance mais avec un taux légèrement supérieur : 48 % des accidents corporels surviennent pendant les heures de pointe, dont 64 % l’après-midi.

Il ressort du rapport de l’OBPS que les taux les plus élevés d’accidents sont localisés dans les quartiers Dansaert-Annessens et Stalingrad du pentagone ainsi qu’au sein du quartier Européen, Matonge et Flagey-Malibran. Les abords du quartier du Cimetière d’Ixelles représentent la zone où le taux d’accidents est le plus élevé. Les zones de revitalisation urbaine (quartiers centraux de la zone Canal) ressortent tout particulièrement en ce qui concerne les taux élevés d’accidents corporels.

D’un point de vue quantitatif, on retrouve le quartier Européen où le plus grand nombre d’accidents ont été constatés en 2017 : 305 accidents avec dégâts matériels et 117 accidents avec lésions corporelles. Les accidents se concentrent aux carrefours que forme l’avenue des Arts avec les rues Belliard et de la Loi ainsi qu’au rond-point Schuman qui sont fort sujets à la congestion et où les flux de piétons, cyclistes et véhicules motorisés se croisent difficilement.

D’un point de vue évolutif, six quartiers se démarquent en raison d’une forte augmentation du nombre d’accidents corporels en 2017 par rapport à l’année précédente : les quartiers Industrie Otan, Neerpede, Gare du Midi, Trois Tilleuls où le nombre d’accidents de ce type a doublé ; le quartier Parc Duden-Parc de Forest où il a triplé ; ainsi que le quartier Hôpital Français.