De la musique, des boissons fraîches, et même une parade de vélos et de trottinettes. Le bois de la Cambre arborait des airs de festival ce dimanche. Un bon millier de personnes a profité de températures estivales pour converger vers le poumon vert de la capitale, pris d’assaut par tous types de promeneurs… et de fêtards. 
© Demoulin

 
© Demoulin
   
 
“Il y a dix jours, nous avons connu des températures de moins 10 degrés et ce dimanche, les températures avoisinaient les 16 degrés. C’est improbable.  On a donc décidé de se rejoindre, avec des amis, sur la plaine du bois de la Cambre. Cela fait un bien fou de voir des gens et profiter du soleil en cette période de crise sanitaire”, explique Kevin, jeune trentenaire bruxellois.
© Demoulin

© Demoulin

Un peu plus loin, de la musique techno émane d’un radeau situé le long de la berge, pour le plus grand bonheur des badauds. Un bonheur de courte durée. Sur le coup de 18h, des patrouilles de police interviennent pour couper le son des différents groupes amassés sur la plaine… tandis qu’une bonne centaine de cyclistes et trottinettistes paradaient le long de la boucle sud, tambours battants, pour demander un assouplissement des mesures, jugées trop restrictives.
© Demoulin

© Demoulin