Pour symboliser ce cap, 200 fûts de bières vides ont été disposés mardi matin sur la Grand-Place de Louvain par l'ASBL Oude Markt. "On ne demande pas de pouvoir rouvrir demain mais, pour l'instant, nous n'avons pas la moindre perspective", regrette Erik De Rop, président de l'association.

Avec cette action symbolique, l'ASBL souhaite renforcer son appel à davantage de clarté. "Nous demandons au Comité de concertation, qui se réunira à nouveau à la fin du mois, de nous donner une perspective. Par ailleurs, lorsque nous étions ouverts l'année dernière, il n'y a pas une seule contamination dans nos cafés. C'est le signe que nous pouvons travailler en toute sécurité et de façon responsable."

"Les tenanciers de cafés sont financièrement et mentalement à bout", a ajouté M. De Rop.