Brèves

Si les mois d’été sont en principe particulièrement calmes pour le secteur immobilier, l’été 2012 a dérogé à la règle, avec une hausse à deux chiffres du nombre de transactions, a indiqué la Fédération royale du notariat belge (FRNB). "En général, pendant l’été, il y a moins d’activité. Ce ne fut pas le cas cet été-ci. On constate une hausse importante du nombre de transactions immobilières. Il est question ici de compromis de vente. Cette hausse est assez importante pour juillet et significative pour le mois d’août. Pour ces deux mois d’été, la hausse est de 12%", a précisé Bart van Opstal, notaire et porte-parole de la FRNB. Au sujet des prix, les notaires ont noté en juillet et août une "stabilisation générale des prix immobiliers en Belgique", avec une hausse du prix des maisons de 0,5% en Wallonie et de 0,7% en Flandre pour une baisse de 0,6% à Bruxelles, ce qui représente en moyenne nationale une hausse de 0,5%. Les mêmes tendances ont été observées au cours de l’été pour les prix des appartements, avec une croissance de 1,4% en Wallonie, 0,6% en Flandre et 1,1% à Bruxelles, ce qui donne une hausse de 0,7% au niveau national. Selon la FRNB, la hausse inhabituelle du nombre de transactions immobilières constatée pendant cet été s’explique par la stabilisation des prix, des taux d’intérêt historiquement bas et par un intérêt plus marqué des investisseurs pour le secteur immobilier.

Flandre

Activité immobilière importante durant l’été

Si les mois d’été sont en principe particulièrement calmes pour le secteur immobilier, l’été 2012 a dérogé à la règle, avec une hausse à deux chiffres du nombre de transactions, a indiqué la Fédération royale du notariat belge (FRNB). "En général, pendant l’été, il y a moins d’activité. Ce ne fut pas le cas cet été-ci. On constate une hausse importante du nombre de transactions immobilières. Il est question ici de compromis de vente. Cette hausse est assez importante pour juillet et significative pour le mois d’août. Pour ces deux mois d’été, la hausse est de 12%", a précisé Bart van Opstal, notaire et porte-parole de la FRNB. Au sujet des prix, les notaires ont noté en juillet et août une "stabilisation générale des prix immobiliers en Belgique", avec une hausse du prix des maisons de 0,5% en Wallonie et de 0,7% en Flandre pour une baisse de 0,6% à Bruxelles, ce qui représente en moyenne nationale une hausse de 0,5%. Les mêmes tendances ont été observées au cours de l’été pour les prix des appartements, avec une croissance de 1,4% en Wallonie, 0,6% en Flandre et 1,1% à Bruxelles, ce qui donne une hausse de 0,7% au niveau national. Selon la FRNB, la hausse inhabituelle du nombre de transactions immobilières constatée pendant cet été s’explique par la stabilisation des prix, des taux d’intérêt historiquement bas et par un intérêt plus marqué des investisseurs pour le secteur immobilier.