Brèves

Quelque 200 mètres cube d’acide sulfurique se sont échappé dans l’air et dans le canal Gand-Terneuzen à la suite d’une fuite survenue mardi matin dans une usine chimique gantoise, ont indiqué les pompiers. Ce dégagement ne présente aucun risque pour la santé publique, a pour sa part précisé la société du port de Gand. Selon les pompiers, la fuite s’est produite dans un réservoir de l’entreprise PVS Chemicals, installée Pantserschipstraat, dans la zone industrielle du port. "En raison de la force du vent (deux Beaufort), soufflant du sud-ouest, les vapeurs se sont diluées et se sont envolées à haute altitude, où elles sont sans danger", a assuré le porte-parole de la société du port, Johan Bresseleers. Les pompiers ont procédé à des analyses de l’eau du canal Gand-Terneuzen qui ont montré que l’acide sulfurique s’était aussi dilué (Belga).

Gand

Une fuite d’acide sulfurique dans la zone portuaire

Quelque 200 mètres cube d’acide sulfurique se sont échappé dans l’air et dans le canal Gand-Terneuzen à la suite d’une fuite survenue mardi matin dans une usine chimique gantoise, ont indiqué les pompiers. Ce dégagement ne présente aucun risque pour la santé publique, a pour sa part précisé la société du port de Gand. Selon les pompiers, la fuite s’est produite dans un réservoir de l’entreprise PVS Chemicals, installée Pantserschipstraat, dans la zone industrielle du port. "En raison de la force du vent (deux Beaufort), soufflant du sud-ouest, les vapeurs se sont diluées et se sont envolées à haute altitude, où elles sont sans danger", a assuré le porte-parole de la société du port, Johan Bresseleers. Les pompiers ont procédé à des analyses de l’eau du canal Gand-Terneuzen qui ont montré que l’acide sulfurique s’était aussi dilué (Belga).