Brèves

Depuis le jour de l’accident de train à Wetteren, 397 personnes ont été emmenées à l’hôpital pour un contrôle ou pour recevoir des soins, a indiqué samedi Jan Briers, gouverneur de la province de Flandre orientale, se basant sur les chiffres des hôpitaux de sa province. Trois personnes se trouvent encore à l’hôpital, mais plus aucune ne l’est aux soins intensifs. Les retours à domicile des habitants évacués se poursuivent. Le CPAS de la commune sera chargé d’organiser l’accueil de la cinquantaine de riverains évacués vivant dans un périmètre de 250 mètres autour du lieu de l’accident, a annoncé le gouverneur. Les écoles du centre de Wetteren et le hall des sports de la commune, fermés au lendemain de l’accident, rouvrent aujourd’hui. La piscine restera, elle, inaccessible au moins jusque mercredi. Enfin, les opérations de pompage des deux wagons contenant de l’acrylonitrile se sont terminées samedi midi, ont indiqué les pompiers. (Belga)

Wetteren

397 personnes emmenées à l’hôpital en une semaine

Depuis le jour de l’accident de train à Wetteren, 397 personnes ont été emmenées à l’hôpital pour un contrôle ou pour recevoir des soins, a indiqué samedi Jan Briers, gouverneur de la province de Flandre orientale, se basant sur les chiffres des hôpitaux de sa province. Trois personnes se trouvent encore à l’hôpital, mais plus aucune ne l’est aux soins intensifs. Les retours à domicile des habitants évacués se poursuivent. Le CPAS de la commune sera chargé d’organiser l’accueil de la cinquantaine de riverains évacués vivant dans un périmètre de 250 mètres autour du lieu de l’accident, a annoncé le gouverneur. Les écoles du centre de Wetteren et le hall des sports de la commune, fermés au lendemain de l’accident, rouvrent aujourd’hui. La piscine restera, elle, inaccessible au moins jusque mercredi. Enfin, les opérations de pompage des deux wagons contenant de l’acrylonitrile se sont terminées samedi midi, ont indiqué les pompiers. (Belga)