En avril, 1000 flamands pourront profiter d'un événement sans masque ni distanciation sociale

Ce test a pour but d'évaluer l'impact d'un tel événement sur la situation sanitaire.

En avril, 1000 flamands pourront profiter d'un événement sans masque ni distanciation sociale
©Shutterstock

Le gouvernement flamand a annoncé la tenue d'une soirée test pendant le mois d'avril. Cet événement, organisé en collaboration avec le secteur événementiel et les virologues de l'UAntwerpen et de l'UHasselt, devrait rassembler 1.000 personnes à Hasselt. Les participants pourront profiter d'une expérience de concert "comme avant", avec de la danse et du chant, sans masque buccal ni distanciation sociale.

Il s'agit d'un test grandeur nature afin de voir comment, dans le futur, d'autres événements pourraient être organisés. Cet événement permettra aussi de mettre à l'épreuve la fiabilité des tests rapides et autotests, sur lesquels reposent les espoirs du secteur événementiel.

Les participants devront en effet, le jour de l'événement, se soumettre à plusieurs tests : un PCR classique, un test antigénique et un autotest. Tous devront également s'isoler pendant une semaine après la soirée, avant de se soumettre une nouvelle fois à un test PCR, servant de suivi.

Alors, qui participera à cette soirée ? "Nous communiquerons à ce sujet plus tard", déclare le bureau du ministre Demir. Une chose est sûre : des étudiants seront de la partie.

Les autorités fédérales doivent encore donner leur accord. Des événements similaires avaient déjà été organisés aux Pays-Bas.

Sur le même sujet