"Nous n'allons pas nous y conformer", "on se réveille avec la gueule de bois": l'Horeca furieux sur l'interdiction des plexiglas en terrasse

L'interdiction des écrans en plexiglas fait réagir.

"Nous n'allons pas nous y conformer", "on se réveille avec la gueule de bois": l'Horeca furieux sur l'interdiction des plexiglas en terrasse
©BELGA

Le bourgmestre de Gand Mathias De Clercq ne décolère pas après l'annonce, faite vendredi matin par le ministre de la Justice, selon laquelle les gérants d'établissements horeca ne pourront pas installer de plexiglass entre leurs tables en terrasse, afin de rapprocher celles-ci pour accueillir plus de clients dehors. "Nous n'allons pas nous y conformer", a réagi le maïeur.

La réouverture des terrasses est prévue samedi.

"On se réveille avec la gueule de bois"

"Les propriétaires d'établissement de restauration se sont réveillés avec la gueule de bois", a déclaré vendredi Kevin Vanderauwera, président d'Horeca Leuven, en réaction à l'annonce, plus tôt dans la matinée, par le ministre de la Justice Vincent Van Quickenborne de l'interdiction des écrans de plexiglas, moins de 24 heures avant la réouverture des terrasses. Les restaurateurs espéraient pouvoir utiliser ces parois transparentes afin de réduire l'espace entre les tables.

À Louvain, environ 80% des établissements possédant une terrasse rouvriront leurs portes samedi. "Beaucoup d'entre eux ont fait des efforts pour installer du plexiglas, parce que la dernière fois, c'était autorisé", déplore Kevin Vanderauwera. "Il va sans dire que la santé publique passe avant tout, et nous comprenons bien que cela ne soit pas permis, mais cette annonce est trop tardive."

De nombreux propriétaires se demandent si l'ouverture pourra être rentable, explique Kevin Vanderauwa. "Maintenant qu'il est interdit de placer des écrans en plexiglas, la capacité des terrasses va être drastiquement réduite. De plus, la météo semble décidée à jouer les trouble fête."

Pourtant, M. Vanderauwera pense que de nombreux établissements rouvriront samedi quoi qu'il en soit. "Leurs frigos sont pleins, le personnel a été appelé et les réservations ont été prises. Pour beaucoup, rouvrir relève de l'impératif moral. Les clients sont demandeurs, tout comme le personnel, qui ne rêve que de reprendre le travail."

Dans le protocole conclu entre le gouvernement et le secteur de l'horeca, les écrans de plexiglas étaient toujours autorisés, mais le nouveau décret ministériel, qui n'est pas encore publié, lèvera cette autorisation. "Le plexiglas ne peut pas être utilisé, surtout pas en ce moment", a déclaré Vincent Van Quickenborne. "Avec des terrasses fermées, le risque de contamination est trop élevé."

Le 8 mai, le plan plein air du gouvernement entrera en vigueur. Il autorise notamment la réouverture des terrasses de restaurants et cafés, alors que ces derniers sont fermés depuis le mois d'octobre.