"Cet animal m'aime, et je l'aime" : le zoo d'Anvers interdit à une dame de rendre visite à un chimpanzé

Le zoo d'Anvers à contacté Adi Timmermans pour lui demander de limiter ses contacts avec le chimpanzé.

"Cet animal m'aime, et je l'aime" : le zoo d'Anvers interdit à une dame de rendre visite à un chimpanzé
©BELGA

Chaque semaine, Adie Timmermans et son mari se rendent au zoo d'Anvers. Au cours de leur sortie, le couple a ses petites habitudes. Et c'est justement l'une de celles-ci qui est visée par le zoo. En effet, Adie Timmermans a pris l'habitude de rendre visite à Chita, un chimpanzé du zoo, qui semble apprécier sa présence. A chaque fois qu'elle se présente devant la vitre, Chita vient la voir, lui fait signe et l'embrasse à travers la fenêtre. "J'ai une liaison, pour ainsi dire, avec un singe. Il s'appelle Chita et il a 38 ans", explique la dame à ATV.

Un comportement qui pose problème au zoo. Selon les soigneurs, il est dans l'intérêt de l'animal que les visiteurs limitent leurs interactions avec le chimpanzé. Car le comportement de Chita, qui pourrait être expliqué par son passé en tant qu'animal de compagnie, l'isole de ses congénères. "Le reste des chimpanzés le laisse de côté, ils ne le considèrent pas comme faisant partie du groupe et l'excluent", explique Sarah Lafaut du zoo d'Anvers. "Si Chita est constamment occupé avec des visiteurs, il n'a rien sous la main quand les visiteurs sont partis, alors il reste assis là", explique-t-elle.

Pourtant, Adie Timmermans ne comprend pas. Selon elle, d'autres visiteurs partagent également un lien spécial avec Chita. Chita représente beaucoup pour elle, assure-t-elle, les larmes aux yeux. "Rien de mal n'arrive, je ne fais rien de mal", déclare-t-elle. "Cet animal m'aime, et je l'aime", ajoute-t-elle.

Le zoo d'Anvers a précisé qu'il avait déjà été demandé à Mme Timmermans de limiter ses contacts avec Chita.

Sur le même sujet