Plusieurs personnes traversent un passage à niveau, la police ouvre une enquête : "Ce genre d'infractions ne peut pas être tolérée"

Des images capturées par un automobiliste montrent plusieurs personnes traverser un passage à niveau alors que les barrières étaient toujours baissées. Un comportement dangereux, et d'autant plus choquant qu'une des personne portait un enfant.

Plusieurs personnes traversent un passage à niveau, la police ouvre une enquête : "Ce genre d'infractions ne peut pas être tolérée"
©HLN

Mardi matin, à Saint-Gilles-lez-Termonde, un automobiliste a filmé depuis sa voiture plusieurs personnes qui traversaient un passage à niveau, alors que les barrières étaient toujours fermées. Parmi ces personnes, une femme qui porte un bébé. Quelqu'un la suit en trottinette, puis un cycliste quelques secondes plus tard. "Ce comportement met vraiment la vie en danger, et ce n'est pas le seul passage à niveau où je vois cela se produire", a indiqué le conducteur à nos confrères de Het Laatste Nieuws. "Il y a probablement eu un défaut technique car cela a pris beaucoup de temps, mais même alors c'est difficile à comprendre."

La police de Termonde va ouvrir une enquête pour identifier les personnes que l'on voit traverser sur cette vidéo. "Nous avons également vu la vidéo et ne comprenons pas du tout le comportement", a déclaré le chef de la police Patrick Feys. "Nous voyons ici un enfant innocent qui n'a en fait pas le choix de commettre cette violation, mais nous voyons aussi un homme plus âgé traverser la route avec le vélo. Ce genre d'infractions ne peut pas être toléré", a-t-il déclaré.

Infrabel a également réagi à ces images. Selon le porte-parole Thomas Baeken, une panne est à l'origine de ce problème. "Vers 10 heures du matin, il y a eu un dysfonctionnement des capteurs sur les voies, qui enregistrent le passage d'un train et les barrières peuvent à nouveau être relevées", explique-t-il à nos confrères. "Parce que les capteurs ne fonctionnaient pas, les barrières sont restées baissées. C'est bien sûr très embêtant, mais cela ne l'emporte absolument pas sur les risques qui sont alors pris par certaines personnes"