Des militants manifestent devant une école à Courtrai contre le port du masque dès l'âge de 6 ans: "C'est malsain pour les enfants"

Une petite dizaines de personnes s'est rassemblée devant l'école primaire Saint-Paul de Courtrai.

Des militants manifestent devant une école à Courtrai contre le port du masque dès l'âge de 6 ans: "C'est malsain pour les enfants"
©Shutterstock

Vendredi, le Comité de concertation s'est mis d'accord sur une série de mesures afin d'enrayer la propagation du Covid-19 sur notre territoire. Parmi ces nouvelles restrictions, notamment, l'obligation du port du masque dès l'âge de six ans.

À partir de ce lundi 6 décembre, les élèves de primaire sont ainsi tenus de porter le masque à l'école. Une décision qui a suscité de vives réactions de la part de la classe politique, du personnel enseignant, mais aussi des parents d'élèves.

Ce lundi matin, plusieurs personnes se sont rassemblées devant une école primaire de Courtrai afin de dénoncer cette mesure, rapporte Het Laatste Nieuws. Les protestataires, menus d'affiches, ont estimé que le port du masque est "malsain" pour les enfants. "Les enfants devraient pouvoir tomber malades pour renforcer leur système immunitaire. Nous pensons que les autorités devraient immédiatement cesser de rendre les enfants responsables de la pandémie", ont déclaré trois hommes sous couvert d'anonymat à nos confrères.

Selon le directeur adjoint de l'école Saint-Paul, les manifestants ne seraient pas des parents d'élèves, mais bien des représentants d'une association anti-mesures sanitaires nommée "Open Up".

En Fédération Wallonie-Bruxelles, cette mesure fait également grincer des dents. Une pétition a d'ailleurs été lancée en ce sens ce samedi, récoltant plus de 10.000 signatures.

Sur le plateau de RTL TVI ce dimanche, la ministre de l'Education Caroline Désir (PS) a tenté d'apaiser les tensions, appelant les parents à ne pas "reporter leur colère contre les directions ou les enseignants", qui "subissent" une mesure qu'ils n'ont pas décidée.

Sur le même sujet