Saint Trond: malgré la polémique, la bourgmestre Veerle Heeren conserve la confiance de ses partenaires

La N-VA et l'Open Vld conservent leur confiance dans la bourgmestre de Saint-Trond, Veerle Heeren (CD&V), ont-ils annoncé vendredi à la suite de la suspension pour six mois de la maïeure trudonnaire par le ministre flamand des Affaires intérieures, Bart Somers.

Saint Trond: malgré la polémique, la bourgmestre Veerle Heeren conserve la confiance de ses partenaires
©BELGA
Belga

L'intéressée pourra donc reprendre ses fonctions le 1er août. Par sa décision qui prend effet le 1er février, M. Somers a sanctionné la bourgmestre parce qu'elle s'était favorisée et avait favorisé certains de ses proches dans la campagne de vaccination contre le Covid-19 au mois de mars. Ils avaient pu bénéficier de doses excédentaires alors qu'ils ne faisaient pas partie des groupes prioritaires.

Dans l'intervalle, Ingrid Kempeneers (CD&V) assurera l'intérim. L'opposition réclamait un remplacement définitif de la bourgmestre.

Sur le même sujet