L'important incendie dans le port de Gand causé par une défaillance mécanique

L'important incendie qui s'est déclaré mercredi soir dans la zone industrielle du port de Gand est de cause accidentelle et résulte de la défaillance mécanique d'une bande transporteuse, a indiqué vendredi le parquet de Flandre orientale après enquête d'un expert en incendie.

L'important incendie dans le port de Gand causé par une défaillance mécanique
©Shutterstock
Belga

Le feu s'est déclaré mercredi en fin de journée, sur le coup de 17h30, dans un entrepôt situé à l'angle de la Port Arthurlaan et de la Meeuwstraat. Le hangar dans lequel étaient stockés du fumier et du bois a pris feu mais les bâtiments adjacents ont pu être préservés. Les pompiers ont combattu les flammes toute la nuit et le jeudi. L'incident n'a fait aucune victime et aucune fumée toxique n'a été détectée. Les hommes du feu ont néanmoins recommandé aux habitants d'Oostakker, de Muide et de Mont-Saint-Amand de fermer portes et fenêtres.

Le parquet a mandaté un expert en incendie pour déterminer la cause du sinistre. Il est arrivé sur les lieux mercredi soir, mais le feu faisant encore rage, il n'a pu faire aucune constatation. Jeudi, les premières conclusions de l'enquête ont démontré qu'il s'agissait d'un incendie accidentel lié à la défaillance mécanique d'une bande transporteuse, qui s'est détachée et a surchauffé. La présence d'engrais a permis aux flammes de se propager rapidement.