Ce que les universités flamandes mettent en place pour lutter contre les violences sexuelles

Le nouveau point de contact sera intégré à l’Institut flamand des Droits de l’Homme, l’ex-Unia.

Ce que les universités flamandes mettent en place pour lutter contre les violences sexuelles
©Shutterstock
Il s’agit d’un avant-projet de décret qui avait été approuvé en décembre dernier. La Flandre a l’intention de se doter de son propre institut des droits de l’homme en remplacement d’Unia. La Flandre souhaite y héberger plusieurs de ses services, notamment le commissariat aux droits de l’enfant, le service de médiation, la commission en charge de la supervision des données personnelles et le Vlaams Vredesinstituut. Et aussi, un point de contact, indépendant, chargé de traiter spécifiquement les plaintes liées au harcèlement sexuel. Mais voilà, dès son annonce, le projet de création de ce Vlaamse...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité